La Cellule d'appui aux situations d'urgence (CASU)

Depuis 2003, l’Ineris, avec l’appui du ministère chargé de l’environnement, s’est doté de la Cellule d’appui aux situations d’urgence (CASU), opérationnelle 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. La cellule apporte aux autorités publiques une aide à la décision immédiate en cas de dangers à caractère technologique avéré ou imminent pour l’homme ou l’environnement. Elle mobilise des équipes pluri-discplinaires d’astreinte et, selon les besoins, les moyens scientifiques et techniques de l’Institut.

Les experts de l’Ineris

Son système d’astreinte 24h/24 repose sur 2 permanents spécialisés, assurant le contact technique avec le demandeur, et un chef d’opération représentant la Direction générale de l’Ineris.

Adossée au potentiel d’expertise de l’Ineris, la CASU peut, selon les domaines d’intervention, mobiliser tout ou partie des capacités d’expertise de l’Institut. Son intervention, en tant qu’aide à la décision pour les autorités publiques, est établie par la circulaire interministérielle du 15 juillet 2005.

Domaines d'intervention

  • Transmission d’informations sur les substances directement impliquées ou celles susceptibles de se former pendant l’accident (composants de fumées, produits de décomposition…).
  • Transmission d’informations sur des accidents passés et analogues à l’événement en cours et après l’accident en situation post-accidentelle.
  • Analyse des risques selon la caractéristique de l’événement.
  • Caractérisation des phénomènes dangereux et modélisation de leurs effets.
  • Évaluation des risques liés au dispositif de lutte contre le sinistre, en concertation avec les services de secours et ceux en charge de la gestion de l’accident.

Exemples d'interventions

  • Identification des risques d’effets domino suite à un feu d’évent d’un stockage de produits inflammables dans une raffinerie.
  • Expertise sur la toxicité des substances issues de la combustion incomplète des résidus d’un incendie dans un important stockage de produits dangereux.
  • Évaluation des conséquences pouvant résulter de scénarios d’accident lors d’une opération de relevage d’un wagon de transport de matières dangereuses.
  • Expertise sur les risques toxiques, d’explosion et de contamination du milieu, pour différents scénarios de dégagement d’une barge de benzène accidentée sur le Rhône.