Agenda

  • Rencontres nationales de la recherche sur les sites et sols pollués - au beffroi de Montrouge

    L'Ineris est partenaire des Rencontres nationales de la recherche sur les sites et sols pollués, organisées par l'Ademe les 26 et 27 novembre 2019, au beffroi de Montrouge

    Initiées en 2002, ces Rencontres nationales constituent un temps fort pour tous les acteurs scientifiques et techniques qui souhaitent s’informer sur les avancées et les faits marquants de la recherche dans le domaine de la pollution des sols liée à des activités industrielles sur sols urbains, industriels, agricoles.
    Les présentations aborderont notamment les thématiques suivantes :
    -    Transfert et risque pour l’Homme et les écosystèmes notamment vis-à-vis des polluants organiques persistants
    -    Analyse de la contribution des sols dans l’évaluation probabiliste de l’exposition spatialisée des populations
    -    Phytotechnologies : illustration de la mise en œuvre de projet de phytostabilisation et de phytoextraction sur des sols contaminés par des éléments traces métalliques
    -    Transfert de substances émergentes dans les sols et les eaux souterraines : cas des composés aromatiques polycycliques
    -    Caractérisation de contaminants : mesure de flux massique dans les eaux souterraines et influence de l’humidité sur l’adsorption de COV dans les gaz

    Liens utiles
    https://www.rencontres-recherche-ssp2019.ademe.fr/
    Programme
    https://www.rencontres-recherche-ssp2019.ademe.fr/programme.htm
    https://www.rencontres-recherche-ssp2019.ademe.fr/Data/ElFinder/s71/Programme/Programme-SSP-2019-web.pdf

  • 10e congrès SFSE - Paris - Université Paris Diderot - Amphithéâtre Buffon

    L'Ineris co-organise le congrès dont le thème est cette année "Les inégalités socio-environnementales de santé - pour une approche interdisciplinaire"

    Programme : disponible en ligne

    Inscriptions : ouvertes en ligne - tarifs préférentiels avant le 30 septembre

    Fond documentaire : disponible en ligne

    Pour en savoir plus : SFSE > Congrès 2019

     

    L'état de santé d’une population, dont son bien-être, résulte d’interactions complexes entre plusieurs facteurs d'ordre socioéconomique, environnemental et individuel. Réduire les inégalités de santé implique l’identification et la caractérisation des facteurs sociaux et des facteurs de risque environnementaux et du cadre de vie afin d’interpréter la façon dont ils se cumulent sur un territoire donné.
    Ces analyses des déterminants et des mécanismes permettent in fine d’identifier et de hiérarchiser les mesures de gestion et de réduction de l’exposition dans le but d’améliorer la santé de la population. Ainsi, différentes démarches ont été développées à l’international, à des échelles spatiales et temporelles et des niveaux de maturité différents.
    Les dispositifs mis en place nécessitent avant tout une mise en cohérence de la production et du traitement de données de nature variable pour construire des indicateurs pertinents et utiles à la mise en oeuvre d’actions de prévention, de surveillance ou d’alerte, compte tenu de la vulnérabilité spécifique des territoires et des populations qui y vivent.

  • Atelier Interreg DIADeM

    Dans le cadre du projet Interreg DIADeM, l'Ineris organise un atelier dont l’objectif est de favoriser le transfert des outils de modélisation aux utilisateurs finaux, en les adaptant à leurs exigences/attentes.
    Cet atelier vise à améliorer l’opérationnalité des modèles pour le diagnostic de la qualité des masses d’eau, avec le concours des utilisateurs potentiels.

    L’atelier  est ouvert à toutes les personnes intéressées et l’inscription est gratuite.

    Ineris - 58 Ter rue d'Hauteville, 75010 Paris

  • Journée technique d'échanges « Surveillance réglementaire dans le biote : enjeux analytiques » - Ineris, Verneuil-en-Halatte (60)

    A la suite de la révision de la Directive 2013/39/CE, de sa transposition en droit français, la matrice biote est devenue une matrice importante des programmes de surveillance environnementaux. A l’échelle nationale, la stratégie de surveillance, pour la métropole, de la matrice biote est décrite dans la note technique du 26 décembre 2017. Elle soulève de nombreuses questions notamment méthodologiques, techniques et également métrologiques. Pour chaque substance ou famille de substances, la directive fixe une NQE (Norme de Qualité Environnementale) sur un biote pertinent (poisson entier ou filet, mollusques, crustacés).
    Dans le cadre des missions d’appui, Aquaref a mis en oeuvre des travaux techniques consacrés à cette matrice : développements de méthodes et publication de fiches méthodes sur les substances prioritaires, élaboration et parution en 2018 de guides techniques pour le conditionnement/transport et l’analyse du biote, développements de matériau de référence.

    Cette journée technique, prioritairement destinée aux laboratoires opérateurs de la surveillance, se propose de présenter ces travaux méthodologiques et d’échanger avec les laboratoires autour des enjeux analytiques liés à l’introduction de cette nouvelle matrice dans la surveillance DCE. Elle se focalisera sur la surveillance biote dans les eaux continentales métropolitaines.

    > Inscription gratuite obligatoire, nombre de participants est limité à 20
    > Date limite d’inscription : 15 décembre 2019

    > Programme