Campagne 2022 de comparaisons inter-laboratoires de polluants réglementés – 26 avril au 6 mai 2022

GRoupe4_complet_113651.jpg
Le LCSQA organise actuellement deux exercices de comparaisons inter-laboratoires (CIL) de polluants réglementés, l’un pour les laboratoires mobiles des AASQA, dédiés aux gaz inorganiques (CO, SO2, NOx et O3) et l’autre pour les appareils de mesures automatiques des particules en suspension dans l’air (PM2.5 et PM10). Ces exercices permettent de vérifier le respect des exigences réglementaires concernant l’incertitude des mesures et d’améliorer les pratiques. Ils reposent sur un système original de génération de matrice réelle dopée.

Pour la première fois, ils sont organisés conjointement afin d’optimiser le temps passé par les participants et se déroulent du 26 avril au 6 mai 2022 sur le site de l’Ineris à Verneuil en Halatte (Oise).

La réglementation relative à la qualité de l’air ambiant* impose une incertitude maximale sur la mesure des valeurs limites ou valeurs cibles. Afin de vérifier le respect de ces exigences, le LCSQA-Ineris organise régulièrement des exercices de comparaison inter-laboratoire (CIL) pour les différents moyens de mesure des associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA).

CIL_MM_gaz8-PBo.jpeg

système de distribution des matrices réelles dopées des moyens mobiles

L’originalité des CIL organisées repose sur un système de distribution homogène d’une matrice d’air ambiant (présence interférents, d’humidité, etc.), enrichie avec les polluants faisant l’objet de l’exercice, permettant ainsi de s’affranchir de la dépendance aux niveaux de concentrations naturellement présents dans l’air ambiant. Ces conditions d’essais permettent ainsi d’assurer l’exploration d’un domaine étendu de concentrations et de pouvoir déterminer une incertitude de mesure sur toute la plage de mesurage tout en conservant sa représentativité.

Cette année, sept AASQA participent aux deux exercices : ATMO Grand Est, Airparif, Atmo Bourgogne - Franche-Comté, Lig’Air, Atmo Nouvelle-Aquitaine, Atmo Hauts-de-France (avec deux moyens mobiles), et Air Breizh.

CIL_MM_gaz5-PBo.jpeg

CIL moyens mobiles


Pour les gaz inorganiques, chaque camion laboratoire des AASQA est raccordé au système de distribution, ainsi que le camion laboratoire du LCSQA-Ineris. L’ensemble constitue un parc de 50 analyseurs. Le programme de tests concerne le monoxyde de carbone (CO), le dioxyde de soufre (SO2), l’ozone (O3), l’oxyde d’azote (NO) et le dioxyde d’azote (NO2) à différents niveaux de concentration, en particulier au voisinage des seuils horaires d’information ou d’alerte (pour les polluants NOx, O3, SO2) et de la valeur limite sur 8h (pour le CO).

Pour la mesure automatique des particules (AMS), chaque instrument des AASQA est raccordé au système de distribution, ainsi qu’un appareil de référence de l’Ineris. Sept analyseurs ont été installés par les participants : cinq analyseurs de diffusion optique (FIDAS) et deux analyseurs par absorption de rayonnement Bêta (BAM 1020). Le programme des tests consiste d’une part à mesurer l’air ambiant puis l’air ambiant enrichi en particules générées artificiellement. Pour cela, des particules de nitrate d’ammonium et de sulfate d’ammonium de diamètre inférieurs à 2µm sont générées à différent niveaux de concentration jusqu’à 50 µg/m3. Des particules de poussières sont également générées à l’aide d’un spray dans la gamme 1-10µm. L’analyse des données sera essentiellement réalisée sur la fraction PM10. Les données de la fraction PM2,5 mesurée par les FIDAS uniquement pourra également être étudiée

 

CIL PM avec système de distribution des matrices réelles dopées sur le toit de la remorque

* Exigences réglementaires de référence : directive européenne 2008/50/CE du 21 mai 2008 et arrêté du 19 avril 2017