Mines, après-mines et industries extractives

L’Ineris dispose d’une expertise historique en matière de prévention des risques géotechniques liés à l’activité minière et aux carrières souterraines comme à ciel ouvert. Cette expertise couvre les aléas mouvement de terrains et chutes de blocs mais également les questions d’interactions fluide-roche, de migration des gaz dans le sous-sol et des incidences de ses aléas sur la sécurité des personnes et sur l’environnement.
DRS_carriere-porphyre_Front_Gd_Caous_05_25.JPG

Dans le domaine de l’après-mine, l’Institut mobilise ses compétences pour l’État dans la définition des méthodologies liées à la prévention des risques résiduels de long terme. Les travaux portent ainsi sur la production et la diffusion de rapports et de guides de référence. La mise à disposition de spécialistes et d’experts auprès du GIP GEODERIS ainsi que la réalisation d’études techniques pour son compte font de l’Institut un contributaire essentiel au dispositif de la prévention des risques de l’après-mine.

L’expertise de l’Institut repose aussi sur sa connaissance des codes minier et de l’environnement. Elle est donc au cœur des réflexions réglementaires de l’État en matière de gestion des risques liés aux exploitations minières (refonte du Code Minier et du RGIE - Règlement Général des Industries Extractives) et accompagne l’administration dans l’élaboration des plans de prévention des risques miniers et naturels (PPRM / PPRN).

L’Ineris participe activement à la stratégie et aux programmes d’actions pour les territoires menacés par des risques d’effondrement de cavités (PAPRICA), en iconjuguant prévention des risques et adaptation au changement climatique.