Filières industrielles : assurer la sécurité des produits et des procédés tout au long du cycle de vie

Qu'ils fabriquent des produits chimiques, ou construisent un appareil intégrant une batterie, les industriels sont tenus d’assurer la sécurité de leurs produits et procédés pour leurs employés, leurs installations et l'environnement, et cela à toutes les étapes du cycle de vie. Pour caractériser ces risques et déterminer les stratégies de sécurité à mettre en place, l'Ineris met à disposition des producteurs, constructeurs et utilisateurs, sa capacité d'essais et son expertise.

Le savoir-faire des équipes de l'Institut, rompues aux essais en grand, leur assure une expertise spécifique, en prise avec le terrain. « Les équipes des plateformes sont à même de construire un protocole d'essai adapté, tenant compte des spécificités des questionnements et du contexte réglementaire en vigueur » précise Hafid Baroudi, directeur des services aux entreprises et de la certification. Cette approche est particulièrement pertinente pour des phénomènes à la physique complexe, tels que les incendies avec produits de décomposition. Le test en grand vient également valider des modifications majeures sur des équipements de sécurité existants. Une fois le test effectué, les données récoltées sont utilisées pour construire un modèle à partir duquel différents scénarios d’accidents peuvent être simulés. La capacité de ces installations à étudier des équipements de grande taille vient aussi appuyer les plateformes dédiées à la certification Atex (atmosphères explosives), pour laquelle l'Ineris est un des quelques organismes certificateurs européens.

La plateforme incendie permet d'analyser des objets complexes à fort potentiel thermique et toxique, tels qu'une palette de produits chimiques ou une voiture, grâce notamment à sa halle d'essais d'une capacité de 1 000 m3. Cette innovation, unique en France, est couplée à un système de traitement des fumées, lui aussi sans équivalent. Cette installation triple le débit traité et donne à l'Institut la capacité de simuler des feux deux fois plus puissants.

En exploitant les projets de recherche qu’il mène sur la sécurité du stockage de l’énergie et sur ses missions d’appui aux pouvoirs publics sur la sécurité des véhicules électriques, l’Ineris accompagne le développement de la filière avec sa plateforme Steeve Sécurité, reconnue par le réseau national RS2E. La sécurité des batteries est étudiée tout au long de leur cycle de vie, de la fabrication à la fin de vie/recyclage, en soumettant les produits à des caractéristiques d’environnement sévères (température, pression, vibrations, cyclage électrique).
L’Ineris s’est équipé en 2019 d’une nouvelle presse batterie, dispositif qui permet désormais de réaliser des essais d’écrasement avec une force pouvant aller jusqu’à 500kN. Ces essais, uniques en Europe, permettent de répondre aux besoins des fabricants de batteries des véhicules électriques.

HD-INERIS-39 © Thomas Paquet.jpg

© Thomas Paquet

Un autre domaine où l’expertise « en grand » est déterminante : le comportement à long terme des déchets industriels. Pour pouvoir valoriser les produits en fin de vie en toute sécurité, la plateforme Ardevie de l’Institut, située à Aix-en-Provence, accompagne les industriels dans la caractérisation et le classement des déchets selon la réglementation en vigueur, dans le développement des innovations propres et sûres dans les filières de traitement et dans l’évaluation des impacts environnementaux des matériaux en fin de vie. Ardevie met notamment à disposition un banc d'essai, capable de déterminer le comportement de plusieurs centaines de kilos de déchets en conditions réelles et le relargage d’éventuels contaminants (par exemple, l’analyse sur une longue période de la percolation de l'eau sur du remblais sous une couche routière).

Enfin, l’Ineris réalise sur la plateforme pyrotechnique les examens et épreuves de sécurité des produits explosifs et pyrotechniques à usage civil, artifices de divertissement et substances dangereuses. Ces essais déterminent les caractéristiques de sécurité de ces matériaux énergétiques pour leur mise sur le marché, leur certification, leur utilisation dans l'industrie extractive, leur classement (transport). > En savoir +

Plate-forme STEEVE

HD-INERIS-46 © Thomas Paquet.jpg

© Thomas Paquet

Objectif : évaluer la sécurité des stockages électrochimiques et de leurs composants aux différentes étapes du cycle de vie

  • essais abusifs électriques (surcharge, court-circuits,...) ; mécaniques (pression, chocs, chutes, percement,...) ; thermiques (calorimétrie, étuves, …) ;
  • analyse de gaz en continu ;
  • acquisition en 2019 d’une nouvelle presse batterie pour réaliser des essais d’écrasement avec une force pouvant aller jusqu’à 500kN ;

L'Ineris a été chargé, via Steeve, du volet sécurité du Réseau français sur le stockage électrochimique de l'énergie (RS2E).

Plate-forme incendie

HD-INERIS-108 © Thomas Paquet.jpg

© Thomas Paquet

Objectif : caractériser le comportement au feu de tout type de produits

  • galerie incendie, chambres de 10m3 à 80 m3, calorimètre de Tewarson ;
  • halle d'essai de 1 000 m3 pour l'incendie de systèmes d'une puissance calorifique allant jusqu'à 10 MW ;
  • système de traitement des fumées unique en France.

 

Ardevie

S6301386_ardevie.JPG

Objectif : traitement et à la valorisation des déchets, des co-produits, des effluents ainsi qu'au développement de matériaux et procédés innovants pour l'environnement.

  • 400 m² de laboratoires (stockage, lixiviation, percolation, analyses, …) ;
  • caractérisation des déchets ;
  • accompagnement scientifique et technique dans les filières de traitement et de valorisation des déchets.