Appui aux politiques publiques

Grâce à une expertise actualisée, précise et transparente, l'Ineris favorise l'accélération de l'action des politiques publiques en matière de prévention des risques.
L'Institut appuie également l'Etat dans la gestion de crises environnementales, notamment en situation accidentelle ou post-accidentelle. Expert technique de l'Etat sur les risques, l'Ineris produit et met à disposition des outils et méthodes de référence.
Il veille à la satisfaction des pouvoirs publics tout en portant une attention particulière aux attentes et besoins de l'ensemble des parties prenantes.

Les actions de l’Institut se traduisent notamment par l’évaluation ou la conception d’outils et de méthodes de référence destinés à mieux comprendre, prévoir et maîtriser les risques induits par les activités humaines et susceptibles d’affecter la sécurité des personnes, des biens et des écosystèmes. L’Institut met également à disposition son expertise pour accompagner la préparation et l’application des réglementations techniques.

Les programmes d’appui de l’Ineris sont regroupés en « thèmes structurants » qui correspondent aux principaux métiers de l’Institut :

  • évaluer et améliorer la gestion des risques accidentels liés aux activités industrielles et de transport, liés aux ouvrages hydrauliques, en intégrant les dimensions techniques, humaines et organisationnelles,
  • mieux comprendre les phénomènes dangereux (explosion, incendie, dispersion), évaluer leur impact et la résistance des structures,
  • évaluer le risque accidentel des produits et procédés et proposer des mesures de mitigation,
  • caractériser les contaminants dans les milieux (air, eau, sol) et les sources de pollution,
  • modéliser et prévoir la pollution. Administrer et analyser les données environnementales et l'efficience économique des stratégies de réduction des impacts,
  • évaluer et "territorialiser" les risques sanitaires liés aux installations (et sols pollués) et promouvoir les technologies et procédés propres et durables (dont traitement des déchets),
  • évaluer la toxicité et l'écotoxicité des substances et agents physiques. Evaluer et surveiller leur impact sur le vivant,
  • évaluer les risques naturels et miniers liés à l’exploitation des ressources et des stockages souterrains. Proposer des mesures de gestion,
  • certifier les produits, procédés et équipements et les innovations éco-responsables et réaliser des évaluations tierce-partie,
  • apporter un soutien sur la réglementation et valoriser (dont actions institutionnelles).

Chacune de ces thématiques regroupe plusieurs programmes dédiés à des enjeux d’expertise distincts.

    Une attention particulière est accordée à la valorisation et la diffusion des livrables produits dans le cadre de ces programmes et destinés aux différents acteurs de la prévention des risques.


    Suivant la nature des problématiques traitées, ces programmes ont notamment vocation :

    • à produire des guides techniques ou méthodes d’évaluation des risques,
    • à promouvoir les meilleures pratiques en termes de protection de l’environnement,
    • à développer et exploiter des bases de données, des portails d’information ou des services d’assistance en ligne dans le domaine du risque environnemental,
    • à progresser dans la compréhension des potentiels de danger au travers de travaux expérimentaux ou de modélisation numérique,
    • à mettre en œuvre des parangonnages avec d’autres pays, en particulier européens, pour identifier les initiatives pertinentes, techniques et réglementaires, en termes de maîtrise des risques.

    Partager