Définitions des concepts de base du risque chronique

L'évaluation des risques chroniques s'appuient sur des notions et concepts techniques, en premier lieu le danger, l'exposition et l'impact.

Danger : Propriété intrinsèque d’une substance susceptible de causer des effets néfastes à l’organisme vivant qui y est exposé. Situation ou possibilité pour une substance, du fait de ses caractéristiques ou propriétés intrinsèques, de provoquer des dommages aux personnes, aux biens, à l’environnement.

Dose : quantité de substance mise en contact avec un organisme. On distingue la dose externe : quantité de polluant qui entre en contact avec les barrières de l’organisme humain par les voies d’exposition et la dose interne : quantité de polluants qui pénètrent dans les milieux biologiques, une fois passés les tissus séparant les espaces intérieurs et le milieu extérieur. La relation dose-réponse est le rapport quantitatif entre une dose ou une concentration donnée d'une substance et les changements biologiques observés sur l'organisme exposé.

Effet : phénomène biologique ou systémique provoqué par les propriétés d’une substance. L’effet désigne la conséquence objective de l’exposition à une substance, indépendamment des caractéristiques de la cible exposée. Les effets peuvent être directs ou indirects, temporaires ou permanents, réversibles ou irréversibles, réductibles ou non réductibles, cumulatifs.

Exposition : mise en contact d’un polluant et d’une cible (organisme, système ou population). On distingue l’exposition aiguë, subchronique et chronique en fonction de leur durée plus ou moins longue ; les intervalles de durée de chaque type d'exposition varient selon les espèces. Chez l'homme, l'exposition aiguë correspond à une exposition de quelques secondes à quelques jours, l’exposition subchronique à une exposition de quelques jours à quelques mois et l’exposition chronique à une exposition de quelques années à la vie entière. On répertorie trois voies d’exposition : inhalation (système respiratoire), ingestion (système digestif), contact cutané (épiderme).

Impact : toute modification induite par les effets d'une substance sur la santé des organismes vivants ou sur les composantes du milieu naturel.  L'impact peut être positif ou négatif. En matière réglementaire (étude d'impact) l'impact désigne la transposition des effets d’une substance, d'une activité (site industriel, exploitation agricole...) ou d'un projet d'aménagement sur une échelle de valeurs en lien avec la cible exposée. La notion d’impact tient compte de la sensibilité de la cible aux effets et se fonde sur la comparaison des modifications observées ou anticipées avec une situation ou un état de référence.

Toxicité : Propriété intrinsèque d’une substance susceptible de provoquer des effets biologiques néfastes à un organisme vivant qui y est exposé. La toxicité aiguë (court terme) correspond aux effets néfastes qui se manifestent après une exposition unique (ou sur quelques heures/quelques jours) à une forte concentration de substance. La toxicité chronique (long terme) désigne les effets néfastes qui se manifestent après une exposition répétée, sur la longue durée, à une faible concentration de substance. L’écotoxicologie est « l'étude des polluants toxiques dans les écosystèmes. Son objectif est d'évaluer les modalités par lesquelles les polluants sont introduits et circulent dans les écosystèmes, depuis les milieux contaminés (air, eaux et sols) jusqu'aux communautés vivantes » (François Ramade).

> Source : Guide Ineris ERS