Confinement et environnement : les impacts sur la qualité de l'air en Europe

europe.jpg
Après une version France mise en ligne la semaine dernière, l’Ineris a développé une version Europe de l’outil permettant de visualiser quotidiennement les effets du confinement sur les concentrations de dioxyde d’azote et des particules.

Dans le cadre du programme européen de surveillance de l’environnement Copernicus Atmosphère, l’Ineris est impliqué depuis plusieurs années dans le développement et la mise en œuvre de services ciblés sur la surveillance de l’atmosphère et la prévision de la qualité de l’air en Europe. Ces travaux reposent pour la plupart sur des outils de simulations développés par l’Institut.

Ainsi, après avoir mis en ligne une version France permettant de visualiser chaque jour les effets du confinement sur les concentrations de dioxyde d’azote et de particules fines, l’Ineris a développé   une version Europe de l’outil pour le compte des services Copernicus Atmosphère, coordonnés par le Centre Européen pour la prévision météorologique à moyen terme (ECMWF) : https://atmosphere.copernicus.eu/european-air-quality-information-support-covid-19-crisis

Comme pour l’outil France , une interface interactive permet de visualiser les prévisions de concentrations de ces deux polluants selon deux scenarios : d’une part en considérant les émissions, tous secteurs d’activités confondus, estimées en situation normale en 2020 (appelé cas de référence) et d’autre part en considérant une réduction d’émissions associée au confinement (situation appelée « Confinement (Covid-19) »). Les hypothèses retenues au niveau européen sont les mêmes que celle adoptées pour l’outil France (voir ci-dessous).

L’Ineris a également développé pour les services Copernicus Atmosphère, un outil en ligne appelé CAMS_ Air Control Toolbox, une boîte à outil permettant à l’usager de définir lui-même des scénarios de réduction d’émission et d’explorer les réponses en termes de qualité de l’air. Il est donc possible pour l’internaute de tester ses propres hypothèses de réductions ou d’augmentation d’émissions.

Les hypothèses retenues pour construire le scenario Confinement (Covid-19) sont différentes pour chaque pays et définies en cohérence avec les estimations Européennes proposées par Copernicus.

 

Actualité mise à jour le 27 avril 2020