L'expertise des risques et l'évaluation de l'impact de l'activité industrielle sur l'environnement et la santé sont des secteurs en mutation rapide et croissante. L'INERIS mène des programmes de recherche qui assurent une expertise à la pointe du savoir-faire scientifique et qui tiennent compte des travaux conduits au sein de la Communauté scientifique nationale, européenne et internationale

Formalisation du savoir et des outils dans le domaine des risques majeurs

Agrégation semi-quantitative des probabilités dans les études de dangers des installations classées – omega Probabilités – Agrégation semi-quantitative (2015)

Ce document, Ω Probabilités – Agrégation semi-quantitative, introduit les règles de calcul permettant d’agréger les données de fréquence / probabilité le long de la séquence accidentelle selon une méthode semi-quantitative, et ce afin d’estimer la classe de probabilité d’occurrence annuelle des accidents majeurs. Les approches semi-quantitatives sans historique (couramment utilisées dans les études de dangers) et avec historique (prenant en compte la suite d’événements menant à la porte étudiée) sont détaillées. Le traitement semi-quantitatif, bien que permettant de disposer de formules simples pour les différentes portes rencontrées dans le nœud papillon, peut conduire à une sous-estimation du risque et introduit des incertitudes qui ne doivent pas être négligées.
Ce rapport démontre que l’approche avec historique est plus précise que les formules simplifiées de l’approche sans historique. Il précise également les domaines de validité des formules présentées.

Evaluation des études de dangers dans le secteur de la chimie fine - Recueil de bonnes pratiques à l'attention des inspecteurs des installations classées (2011)

Le présent recueil a été établi sur la base de l’observation de bonnes pratiques dans certaines usines, parmi les plus récentes de la chimie fine, identifiées au plan national. Il vise à permettre à ses utilisateurs d’affiner leur évaluation d’une installation particulière, de hiérarchiser la lecture des études des dangers et surtout d’identifier clairement les quelques phénomènes susceptibles d’être à l’origine d’accidents très graves. A cette fin, ce document a en particulier pour objectif de constituer un outil pratique pour l’évaluation et la prescription des mesures de maîtrise des risques en chimie fine. Il n’a pas vocation à remplacer le guide EDD du 28 décembre 2006. Ainsi, il ne reprend pas les notions définies et/ou demandées par ailleurs dans la réglementation.
 

Facteurs organisationnels et humains Guide d’évaluation FOH des processus de Retour d’EXperience après événement (REX) (2015)

Les Processus REX posent des difficultés de mises en œuvre (exigeant en ressources, difficultés d’adhésion des acteurs, difficultés à en tirer des enseignements…).

Ce guide INERIS propose un référentiel pour encourager les bonnes pratiques organisationnelles relatives au processus de retour d’expérience, et ainsi se préparer à l’inspection (dispositif du SGS). Le guide se compose de trois chapitres :
- Le processus REX dans l'organisation
- Le REX proactif
- Le REX réactif

Facteurs organisationnels et humains Guide pour la prise en compte des changements organisationnels significatifs (2014)

L’INERIS a élaboré un guide, destiné à aider les inspecteurs des installations classées et tous les acteurs de la prévention des risques, à intégrer dans leurs analyses l’impact des changements organisationnels significatifs. Cet ouvrage est un accompagnement qui amène à se poser les bonnes questions et remet en cause certaines idées reçues.

Guide d'ingénierie des facteurs organisationnels et humains (FOH) (2015)

Ce guide d’ingénierie FOH a pour objectif de proposer aux acteurs de la sécurité industrielle non spécialistes des FOH des repères pour une approche structurée dans le domaine des FOH dans l’industrie à risque. En particulier, il précise ce que l’on entend par démarche FOH, liste les démarches FOH les plus courantes, les cartographie de manière simple, et fournit des fiches descriptives (annexe A). De plus, le guide présente une matrice d’analyse des capacités d’ingénierie FOH pour :
- un premier usage sous la forme d’un bilan,
- un deuxième usage afin de structurer un plan d’action d’ingénierie FOH. Cette première version de guide d’ingénierie FOH sera amenée à s’étoffer (notamment les fiches descriptives) et à évoluer à partir des usages qui en seront faits et des retours d’expériences associés.

Guide de détermination des effets dominos sur l'enveloppe des engins de transport (2015)

Méthode d'étude du comportement de l'enveloppe des engins de transport vis-à-vis des agressions accidentelles en vue de les exploiter dans les analyses de risques pour la prise en compte des effets dominos.

Guide technique - Application de la classification des substances et mélanges dangereux à la nomenclature des installations classées pour la protection de l’environnement (2014)

Version intégrant les dispositions du règlement CLP et la transposition de la directive Seveso III

Le présent document a pour objectif d’aider à la détermination du statut Seveso, du régime et du classement ICPE pour les installations classées mettant en oeuvre des substances ou mélanges dangereux, en application des dispositions prévues par les articles R. 511-9 à R. 511-12 du code de l’environnement. Il est utilisable pour la règlementation applicable à partir du 1er juin 2015, intégrant les dispositions du règlement CLP et la transposition de la directive Seveso III.

> Erratum : p38 : lire "acide chlorhydrique gazeux" au lieu de "acide chlorhydrique en solution 33%"

Incendies en milieu confiné (2007)

Ce rapport est spécifiquement consacré à la problématique des milieu confiné. Il porte notamment sur la description et l'analyse des phénomènes qui peuvent être rencontrés lors des différentes phases de développement d'incident et qui ont pu être observés dans l'accidentologie. L'objectif des notions et également quelques règles de calcul permettant d'évaluer lié à chacun des phénomènes décrits.
 

La résistance des structures aux actions accidentelles (2007)

Le présent rapport vise à décrire la démarche adoptée par l'INERIS pour déterminer les effets des explosions et incendies envisageables lors d'accidents industriels. L'objectif de ce document est de : · décrire les outils de modélisation utilisables pour prévoir le comportement des structures lors de l'agression, · présenter les moyens expérimentaux pour la détermination des paramètres pertinents pour la prédiction de la vulnérabilité des structures, · décrire les principaux dispositifs de protection des structures.

Les explosions non confinées de gaz et de vapeurs - oméga UVCE (2016)

Le présent rapport Omega-UVCE fait suite à l’analyse des grands accidents tels que Buncefield, Flixborough, Ufa, Port Hudson qui ont montré qu’il n’y a pas de lien direct entre l’inventaire des fuites (volume inflammable et taille du nuage inflammable) et la sévérité de l’accident.
L’étude spécifique de l’influence des instabilités de combustion sur la propagation de la flamme a permis de mettre en place un jeu de lois analytiques permettant de quantifier l’accroissement de vitesse induit par une perturbation que rencontre la flamme sur son parcours. Ce modèle est appelé modèle de Taylor généralisé.
L’application numérique de ce modèle permet de proposer une amélioration de l’application de la méthode multi-énergie aux situations industrielles notamment en ce qui concerne la détermination de l’indice de sévérité de l’explosion. Dans ce rapport, 2 situations d’accident industriel sont présentées :
- L’explosion de nuage dérivant suite à une évaporation de nappe d’hydrocarbures. Il apparaît, dans l’exemple étudié, que la phase de propagation isotrope de flamme produit des effets de pression de l’ordre de 300 mbar alors que la propagation azimutale de flamme produit une surpression de l’ordre de 40 mbar.
- Un UVCE suite à une fuite de gaz à haute pression. Lors de l’explosion d’un jet gazeux turbulent, il est possible de déterminer le niveau de surpression atteint dans le nuage en fonction d’une donnée caractéristique de l’écoulement.

Oméga 1 - Guide pour la conception et l'exploitation de silos de stockage de produits agro-alimentaires vis-à-vis des risques d'explosion et d'incendie (2000)

Tous silos de stockage de produits agro-alimentaires peuvent être soumis à un risque d'incendie ou d'explosion de poussières, en présence d'une source d'inflammation. Compte-tenu des conséquences humaines, matérielles et économiques que peuvent engendrer de tels accidents, il est apparu nécessaire d'établir un guide dont les objectifs sont les suivants :
- permettre aux ingénieries spécialisées, aux fabricants d'installations, aux autorités administratives et aux assureurs de pouvoir disposer d'un ouvrage de référence traitant des aspects de prévention et de protection contre les effets d'accidents dus à l'incendie et à l'explosion dans les silos, tenant compte des stockages français ;
- augmenter les connaissances dans les domaines de la prévention et de la protection vis-à-vis de l'explosion et de l'incendie.

Oméga 11 - Connaissance des phénomènes d'auto-échauffement des solides combustibles (2005)

L'objet du présent document est de présenter une synthèse de l'état des connaissances sur les risques liés aux phénomènes d'auto-échauffement pouvant affecter les dépôts de matériaux solides combustibles.

Oméga 16 - Toxicité et dispersion des fumées d'incendie : phénoménologie et modélisation des effets (2005)
Oméga 18 - Analyse critique d'une étude de dangers d'une Installation Classée (2005)
Oméga 19 : Détermination des grandeurs caractéristiques du terme source nécessaires à l'utilisation d'un modèle de dispersion atmosphérique des rejets accidentels (2006)

La libération d'un produit à l'atmosphère peut conduire à la formation d'un nuage de gaz qui se disperse dans l'environnement. Les différents mécanismes conduisant à la formation de ce nuage constituent le terme source : cela comprend les phénomènes qui résultent directement de la rupture de confinement mais aussi ceux liés à la vaporisation du liquide dans l'atmosphère et à l'évaporation d'une éventuelle flaque de produit au sol. Le présent rapport en version finale présente la démarche adoptée par l'INERIS pour déterminer ce terme source pour la modélisation des rejets accidentels de diverses natures.

Oméga 4 - Méthodes pour l'évaluation et la prévention des risques accidentels : modélisation d'un incendie affectant un stockage de générateurs d'aérosols (2002)

Le présent rapport présente la démarche adoptée par l'INERIS pour l'étude des incendies susceptibles de se développer dans un stockage de générateurs d'aérosols. Un produit conditionné sous forme d'aérosol est constitué d'une part, d'une base liquide contenant les produits actifs en solution dans un solvant, d'autre part, d'un gaz assurant la propulsion du produit. Depuis l'interdiction des "CFC", nuisibles pour la couche d'ozone, les gaz propulseurs utilisés sont en général des mélanges propane/butane (GPL) ou du diméthyléther (DME), qui sont des produits extrêmement inflammables.

Oméga 7 - Méthodes d'analyse des risques générés par une installation industrielle (2006)

Le présent rapport présente quelques-uns des outils d'analyse des risques fréquemment utilisés dans le domaine de la prévention des risques. Ils permettent :

  • d'identifier les causes et les conséquences potentielles d'évènements liés à l'exploitation d'installations industrielles,
  • de mettre en lumière les barrières de sécurité existantes ou pouvant être envisagées au regard du risque.
Omega 2 - Modélisations de feux industriels (2014)

Le présent rapport Omega 2 présente une synthèse de l’état des connaissances sur le phénomène de feux industriels. L’objet de ce document est de présenter :
- Dans la partie commune, les généralités communes aux feux de liquides et de solides, des modes de transferts de chaleur d’un incendie avant de détailler le cas du rayonnement thermique,
- Dans la partie A relative aux feux de liquides, les différentes corrélations permettant de caractériser la flamme d’un incendie de liquide et les grands principes de 2 outils de calculs développés par l’INERIS ; FNAP et celui annexé à la circulaire du 31/01/07 (abrogée par la circulaire du 10 mai 2010) relative aux études de danger des dépôts d’hydrocarbures,
- Dans la partie B relative aux feux de solides : les principes retenus dans la méthode issus du projet FLUMILOG qui permet de calculer les distances d’effet associées à l’incendie d’entrepôts comportant une ou plusieurs cellules de stockage, de prendre en compte des produits divers dans leurs composition, leurs modes de stockages et enfin les caractéristiques de la cellule (structure, parois et toiture).

Omega 9 - Etude de dangers d'une installation classée (2015)

Le présent rapport Omega 9 décline une démarche complète et pragmatique tout en affirmant certains principes qui doivent prévaloir lors de la réalisation d’une étude de dangers pour répondre aux exigences règlementaires françaises, notamment :

- au niveau de l’analyse de risques ; en appliquant les principes de proportionnalité, en intégrant le retour d’expérience et en adaptant l’analyse au fonctionnement et contraintes réels du site étudié,
- au niveau de la démonstration de la maîtrise des risques ; en appliquant des méthodes rigoureuses pour la détermination de la gravité des conséquences et de la probabilité d’occurrence des accidents majeurs potentiels. Cette étude fournit les informations utiles, quand nécessaire, à la maîtrise de l’urbanisation, à la préparation aux situations d’urgences ainsi qu’à l’information du public.

Oméga 10 - Evaluation des Barrières Techniques de Sécurité (V2) (2008)

Les barrières techniques de sécurité (BTS) seront évaluées à travers l’analyse des critères efficacité, temps de réponse et niveau de confiance. Il sera aussi tenu compte des critères de maintenance et de testabilité permettant de garantir leur niveau de performance dans le temps.
Le présent document vise à présenter des principes généraux d’évaluation. Le site internet Badoris fournit des éléments d’évaluation par dispositifs de sécurité. Seules les barrières techniques de sécurité seront abordées dans ce document. L’INERIS a développé une démarche d’évaluation analogue pour les barrières humaines de sécurité dans le rapport Ω20 « Démarche d’évaluation des Barrières Humaines de Sécurité ».

Oméga 12 - Dispersion atmosphérique (Mécanismes et outils de calcul) (2002)

Ce rapport présente la démarche adoptée par l'INERIS pour l'étude de la dispersion atmosphérique qui caractérise le devenir dans le temps et dans l'espace d'un ensemble de particules (aérosols, gaz, poussières) lors d'un rejet accidentel dans l'atmosphère. Le rapport présente les mécanismes physiques liés à la phase de dispersion et les outils de modélisation associés.

Oméga 14 - Sécurité des procédés mettant en œuvre des pulvérulents combustibles (2004)

L'objet du document est de présenter un état exhaustif des connaissances actuelles de l'INERIS dans le domaine de l'exploitation de procédés mettant en œuvre des pulvérulents combustibles et, plus spécifiquement, de la prévention des risques liés au caractère combustible de ces pulvérulents.

Oméga 15 - Les éclatements de capacités, phénoménologie et modélisation des effets (2013)

Le présent rapport Omega 15 (nouvelle version du rapport de 2004 : Les éclatements de réservoirs - Phénoménologie et modélisation des effets) présente une synthèse de l’état des connaissances sur le phénomène d’éclatement de capacités, comme par exemple les stockages atmosphériques ou sous pression, présentant une phase gazeuse sous pression au moment de la rupture. L'éclatement peut être dû à une augmentation de la pression dans la capacité ou à une dégradation de ses propriétés mécaniques.

Oméga 17 - La sécurité des procédés chimiques (2005)
Oméga 20 - Démarche d'évaluation des Barrières Humaines de Sécurité - DRA 77 - V2 (2009)

L'objectif du présent document est de proposer une démarche s’inspirant de celle développée dans le rapport oméga 10 (démarche d'évaluation des barrières techniques de sécurité) appliquée aux barrières humaines de sécurité et d'évaluer leur performances. Les deux démarches présentent ainsi des similitudes utiles sur un plan pédagogique et leur application conjointe permet d'évaluer l'ensemble de l'architecture dédiée à la sécurité sur des installations industrielles. Ce rapport est la seconde version du document et a été rédigé sur la base du premier rapport oméga 20 daté de décembre 2006.

Oméga 21 - Explosions de poussières : phénoménologie et modélisation des effets (2006)

Ce rapport est spécifiquement consacré à la phénoménologie de l'explosion de poussières et plus particulièrement à la mise en évidence de lois physiques qui peuvent être mises en oeuvre soit dans un souci d'évaluation du risque soit dans une perspective de prévention/protection. L'application de ces connaissances pour des situations spécifiques (IC, sécurité au travail,..) ne fait pas partie de ce document ni leur valorisation dans le cadre d'une méthode de prévention/protection (distances de sécurité, certification,…).
Ces aspects sont notamment traités dans d'autres rapports de la série Oméga :
Omega 14 Sécurité des procédés mettant en oeuvre des pulvérulents combustibles (2004) 
Omega 1 Guide pour la conception et l'exploitation de silos de stockage de produits agro-alimentaires vis-à-vis des risques d'explosion et d'incendie (2000).
Une bonne part des découvertes sur lesquelles s'appuie ce travail sont le fruit de travaux de l'INERIS et du CERCHAR.

Oméga 22 - Principes et techniques pour la détection des gaz (2008)

Ce document a pour objectif de fournir des indications pour aider les utilisateurs à faire leur choix parmi les différents détecteurs de gaz (en termes de technologies) sur le marché, et à assurer la pérennité de leur performance (efficacité, temps de réponse et niveau de confiance), en fonction des contextes d'utilisation.

Oméga 3 - Protection contre la foudre des installations classées pour la protection de l'environnement

Le présent rapport Omega 3 présente une synthèse de l’état des connaissances scientifiques recensées par l’INERIS afin de déterminer les besoins puis les moyens de protections des installations industrielles contre la foudre. Il précise aux responsables d’installations classées les points importants pour répondre aux exigences de l’arrêté du 4 octobre 2010.
 

Oméga 5 - Le BLEVE : phénoménologie et modélisation des effets thermiques (2002)

Le BLEVE (acronyme de Boiling Liquid Expanding Vapour Explosion), peut-être défini en première approche comme une vaporisation violente à caractère explosif consécutive à la rupture d'un réservoir contenant un liquide à une température significativement supérieure à sa température normale d'ébullition, à la pression atmosphérique. L'objectif de ce document est de :

  • dégager, sur la base d'accidents passés et de différents essais instrumentés, une typologie et une théorie du phénomène de BLEVE,
  • présenter une synthèse de quelques modèles disponibles pour décrire les effets thermiques engendré par un BLEVE, en comparant des simulations à des résultats d'essais et au retour d'expérience d'accidents passés,
  • ouvrir quelques pistes pour la prévention du BLEVE.

Ce rapport technique présente l'analyse de l'INERIS et ne préjuge en rien des décisions qui pourraient être prises par les Pouvoirs Publics, notamment sur le plan réglementaire.

Oméga 8 - Formalisation du savoir et des outils dans le domaine des risques majeurs - Feu torche (2014)

Le présent rapport Omega 8 présente une synthèse de l’état des connaissances sur le phénomène de feu torche. Les accidents impliquant des feux torche peuvent être très dévastateurs pour les structures et pour les hommes et être à l’origine d’effets dominos.
L’objet de ce document est de présenter le phénomène physique de feu torche ainsi que différentes méthodes visant à les représenter et à en estimer les effets. Dans ce rapport :
- Les différents facteurs d’influences sur la modélisation sont exposés (terme source, facteurs environnementaux),
- Les différents modèles issus de la littérature permettant de caractériser les feux torches sont exposés et leurs conditions d’emploi et limites d’emploi sont synthétisés.

Oméga-13 - Boil-over classique et boil-over en couche mince (2010)

Le présent rapport référencé oméga 13 présente la démarche pour la caractérisation des phénomènes de boil-over classique et de boil-over couche mince. Il précise, lorsque les informations sont disponibles, les phénomènes qui pourraient être observés pour les produits les plus couramment stockés dans les dépôts de liquides inflammables. Ce document se décompose en trois grandes parties :
- le protocole expérimental de caractérisation des phénomènes et son application à plusieurs produits pétroliers.
- le phénomène de boil-over classique et approfondit la description du phénomène et de sa modélisation.
- le phénomène de boil-over couche mince et approfondit la description du phénomène et de sa modélisation.

Pilotage de la sécurité par les indicateurs de performance – Guide à l’attention des ICPE (2015)

Le présent guide s’adresse aux managers industriels en charge de la sécurité de systèmes présentant des risques majeurs. Il s’ancre dans une optique favorable à une distinction claire des outils d’évaluation de performances associées aux risques au poste de travail de ceux associés aux risques majeurs. Ce faisant, la démarche de réappropriation que nous suggérons se base dans un premier temps sur un éclairage élargi du rôle de l’évaluation des performances en gestion des risques majeurs. Puis, plus finement, nous nous intéresserons à contextualiser le rôle des indicateurs parmi une large gamme d’outils d’évaluation de performance ayant différentes forces et faiblesses.
Dans un second temps, la méthode SIPS (Systèmes d’Indicateurs de Performance Sécurité) est proposée avec l’objectif de structurer la manière dont les gestionnaires de la sécurité peuvent construire et sélectionner les indicateurs les plus aptes à servir leurs modèles et représentations de ce qu’est la sécurité

Référentiel pour la réalisation d’une étude de dangers relative aux conduites forcées principales et aux matériels annexes (2013)

Le présent document propose un guide méthodologique d’aide à la réalisation des études de dangers (EDD) applicables aux conduites forcées (CF).
Ce document ne contient pas de prescriptions que les responsables d'ouvrages devraient impérativement respecter. En revanche, il contient des informations sur les méthodes et les références techniques auxquelles les responsables d'ouvrages sont susceptibles de recourir pour leurs études de dangers.
Ce document a été établi sur la base des réflexions d'un groupe de travail, comprenant des représentants des services de contrôle (DREAL), des exploitants (EDF, SHEM), des experts de l'INERIS et de la DGPR (BETCGB). Il s'est notamment appuyé sur le guide de sécurité des conduites forcées principales et des matériels annexes (2009) élaboré par la Direction Générale de la Prévention des Risques du Ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie (MEDDE).