Créé en 1990, l’INERIS Institut National de l'Environnement industriel et des risques est un Établissement Public à caractère Industriel et Commercial placé sous la tutelle du ministère de l’Environnement, de l'Energie et de la Mer.

PREV’AIR en plus haute résolution

20 Septembre 2017

Depuis sa création en 2003, la plateforme nationale PREV’AIR (www.prevair.org), dont l’Ineris est coordinateur technique, fournit quotidiennement des prévisions de la qualité de l’air pour les principaux polluants réglementés (ozone, dioxyde d’azote et particules). Après près de 15 ans d’opération, la plateforme a passé cette année un cap technologique majeur qui renforce sa qualité et sa fiabilité au service du public et des autorités.

 

PREV’AIR, plate-forme nationale de prévision de la qualité de l’air, est l’une des composantes du dispositif français de surveillance et de gestion de la qualité de l’air, en complément des informations fournies par les réseaux de mesure gérés par les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA).

 

Cette plateforme de prévision de la qualité de l’air, développée et gérée au quotidien par l’Ineris, est le fruit du travail d’un consortium intégrant aux côtés de l’Ineris, Météo France, le CNRS et le Laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air (LCSQA). Elle intègre simulations numériques et observations recueillies sur le terrain pour prédire et cartographier les concentrations de polluants atmosphériques réglementés.

 

Le système PREV'AIR a été mis en place en 2003 afin de diffuser quotidiennement sur son site internet ces prévisions et des cartographies de qualité de l'air à différentes échelles spatiales.

Ces informations sont issues de modèles complexes de physico-chimie de l’atmosphère, couplés à des algorithmes de fusion de données et de machine-learning prenant en compte les flux de données collectés en temps réel à travers l’Europe par des milliers de capteurs de qualité de l’air.

 

Cette année, afin de renforcer et d’accroître ses capacités de calcul,  la plateforme a bénéficié d’évolutions importantes,  pour lesquelles l’Ineris a été accompagné par ATOS/BULL et MétéoFrance.  PREV’AIR est désormais hébergé par le centre de calcul de MétéoFrance. La nouvelle chaine de prévision opérationnelle PREV’AIR bénéficie à présent de ressources de calcul pétaflopiques qui ont permis de passer un saut technologique vers une plus haute résolution. Les cartes de pollution sont maintenant produites quotidiennement sur la France à 4 km de résolution, contre 10 km précédemment.

Parallèlement, l’Ineris et Méteo-France collaborent dans le cadre du Service Copernicus de Surveillance de l’Atmosphère, de la Commission européenne pour produire des cartographies européennes à une précision de 10 km. Outre la plus grande précision des simulations, PREV’AIR est à présent capable de fournir des prévisions jusqu’à 3 jours d’échéance, au lieu de 2 par le passé.

 

Ces informations plus précises et plus fiables, sont déjà disponibles sur le site www.prevair.org, elles permettent aux experts prévisionnistes de l’Ineris d’anticiper et de comprendre les épisodes de pollution qui se développent en France tout au long de l’année, tel que l’épisode d’ozone survenu au début de l’été ou encore l’épisode de particules persistant et intense survenus au mois de décembre 2016 (figures ci-dessous).

Face à la préoccupation du public sur les questions de qualité de l’air et l’émergence de startups désireuses d’élargir leurs offres de services, PREV’AIR a décidé de mettre à disposition ses prévisions en open data sur le site data.gouv.fr. Chacun peut désormais accéder aux données numériques relatives aux 4 jours de prévision de qualité de l’air sur la France.

 

Les vidéos sur l’épisode de pollution à l’ozone :