Créé en 1990, l’INERIS Institut National de l'Environnement industriel et des risques est un Établissement Public à caractère Industriel et Commercial placé sous la tutelle du ministère de l’Environnement, de l'Energie et de la Mer.

Episode de pollution à l’ozone de juin 2017

21 Juin 2017

Depuis le lundi 19 juin, la France et l’Europe connaissent un épisode de pollution à l’ozone qui devrait durer encore plusieurs jours.

 

Les émissions d’oxydes d’azote et de composés organiques volatils dans l’atmosphère sont à l’origine, dans des conditions de fort ensoleillement et de températures élevées, de la formation de l’ozone dans les basses couches de l’atmosphère. Ce phénomène explique la situation actuelle en France et en Europe où l’on observe une augmentation des niveaux d’ozone.

Les concentrations d’ozone ont déjà dépassé le seuil d’information et recommandation (180 μg/m3) en Ile-de-France, Hauts-de-France, Grand-Est, les Pays de Loire et Centre-Val de Loire. Cependant, l’ensemble du pays est concerné par ces concentrations élevées en ozone, notamment les régions Provence-Alpes-Côte-D’azur, Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine.

 

Pour les jours à venir, en raison de températures toujours élevées et d’un temps stable et ensoleillé, le niveau de concentrations restera élevé sur une partie du pays, avant une amélioration attendue pour la fin de semaine pour le nord de la France.

Les animations ci-dessous illustrent l’évolution horaire de la concentration d’ozone sur l’ensemble de l’Europe et la France prévue pour la semaine (du 19 au 25 Juin 2017). Ces prévisions, respectivement à 10km et 4km de résolution, sont effectuées quotidiennement à l’aide du modèle de qualité de l’air CHIMERE par l’Ineris. Elles sont utilisées au niveau européen dans le cadre du Service Atmosphère Copernicus, et en France pour les prévisions quotidiennes disponibles sur www.prevair.org. Ces prévisions nationales intègrent également des données d’observations collectées par les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA).

 

 

 

 

 

Qu’est-ce que l’ozone ?

L’ozone est un gaz naturellement présent à l’état de traces dans l’atmosphère, mais ayant des effets potentiellement toxiques pour les systèmes vivants, lorsque ces concentrations dans les basses couches deviennent trop élevées.

L’ozone est un polluant dit « secondaire » créé, notamment lors de températures élevées, par un ensemble complexe de réactions chimiques et photochimiques qui impliquent des composés précurseurs tels que :

  • les oxydes d’azote (NOx), majoritairement issus du trafic routier, mais aussi de la combustion dans l’industrie et le résidentiel ;
  • les composés organiques volatils (COVs), hydrocarbures émis par des activités industrielles et de raffinage, mais aussi par le trafic routier, sans oublier que certains composés sont émis par la végétation elle-même (l’isoprène et les terpènes par exemple).
  • voire le méthane (CH4), qui provient des activités agricoles.
     

> Pour en savoir plus

> Pour en savoir plus sur les travaux menés par l’Ineris sur l’effet du changement climatique sur la pollution à l’ozone